5G : antennes adaptatives massive MIMO, beamforming… À quoi ça sert ?

Publié le 27-01-2021
5G
Image
antenne mimo

 

Pour relever le défi de la 5G, des antennes plus performantes seront utilisées : les antennes intelligentes Massive MIMO. Grâce à ces dernières, ainsi qu’au beamforming, les connexions deviendront plus fluides.

Alors comment sont composées les antennes de la 5G ? Et le beamforming, qu’est-ce que c’est ? Orange vous dit tout !  

Qu’est-ce qui change avec les antennes adaptatives massive MIMO ?

Les antennes intelligentes « massive MIMO » (Multiple Input Multiple Output) déployées dans le cadre de l’arrivée de la 5G, sont composées d’émetteurs multiples, intégrés ensemble dans un équipement unique, et qui, pilotés par un logiciel, permettent de focaliser le faisceau d’onde radio sur une zone donnée.

Autrement dit, ces dernières vont diriger le signal du réseau mobile vers les seules personnes qui en ont besoin, à un instant T. Le signal radio n’est donc pas dirigé partout et tout le temps en continu, mais, comme le font les antennes des générations précédentes, se concentre uniquement sur les équipements qui le demandent, au moment où ils ont besoin d’y accéder.

Cette technique, dite de focalisation (aussi connue sous le nom de beamforming), permet d’augmenter la capacité du réseau mobile grâce à une allocation plus efficace des ondes aux communications de chaque utilisateur connecté sur la cellule.

Beamforming : comment ça marche ?

Le beamforming fonctionne selon le même principe que la barre de son de votre home cinéma dans votre salon : pour que le signal soit reçu à l’endroit où il est utile à l’utilisateur et ne crée pas de bruit pour les autres ailleurs, un logiciel pilote un ensemble de petits émetteurs de sorte que leurs signaux se rassemblent à l’endroit où il y en a besoin, et s’annulent ailleurs. C’est le principe du faisceau.

Ces faisceaux de signaux ne sont émis que lorsqu’un appareil (smartphone, tablette ou ordinateur portable, etc.) a besoin de se connecter. Le signal envoyé à l’appareil est donc personnalisé en fonction des besoins de l’utilisateur. 

L’avantage de ce ciblage du réseau 5G par utilisateur est le gain d’énergie. En effet, grâce aux antennes adaptatives massive MIMO et au beamforming, l’énergie ne se perd pas !

Il s’agit donc d’un procédé bénéfique sur le plan de l’environnement, puisque cela évite un gaspillage de signaux, donc moins énergivore.

À des années-lumière de l’omniprésence de la 4G, qui a pour caractéristique une connectivité ambiante permanente, ce processus est novateur parce que beaucoup plus adapté aux attentes des personnes connectées. Sa flexibilité, sa précision font de lui la nouvelle star de la 5G !

Ces nouvelles antennes, plus efficaces, vont, à terme, agréger toutes les bandes de fréquences et remplacer les antennes 4G existantes.