Demain, travaillez depuis votre smartphone

Publié le 18-06-2021
5G
Image
illustration utilisation d'un ordinateur

 

Des logiciels de travail accessibles partout et rapidement depuis votre téléphone portable, voici la promesse du mobile workspace – ou bureau déporté. Explications.

Avec vos réunions par visioconférence et vos échanges de travail en direct sur documents partagés, vous croyiez être dans le futur. Presque… mais ce n’est pas fini ! Êtes-vous prêt pour la prochaine étape ? Bientôt, tout votre bureau se trouvera dans votre smartphone.

Si le concept de travail à distance peut sembler ancien, « combien de salariés avec un minimum de nomadisme n’ont plus du tout de PC portable et font désormais le maximum avec leur smartphone ? », interroge Marc Dufayet, chef de produit réseau au sein d’Orange. Pas grand monde c’est vrai, pourtant cela simplifierait bien des choses, pense-t-il.
D’abord, écartons une inquiétude : travailler sur smartphone ne veut pas dire que vous devrez désormais passer vos journées à plisser des yeux devant un écran de la taille de vos doigts. « Il faut décorréler les accessoires de l’intelligence », explique Marc Dufayet. En d’autres termes, ce n’est pas parce que vos informations sont sur votre téléphone portable que vous ne pouvez pas le connecter à un écran aussi grand soit-il et ajouter des accessoires comme un clavier et une souris.

L’entreprise nuage toujours à portée de main

Pour diverses raisons, les entreprises déportent de plus en plus leurs données et leurs solutions informatiques dans le cloud. Il est alors encore plus facile d’accéder à ses outils de travail partout via un téléphone portable connecté au réseau mobile. « Et lorsqu’on virtualise dans le cloud des applications lourdes, les très hauts débits proposés par la 5G permettent d’utiliser ces solutions de n’importe où, tout en conservant une expérience fluide et agréable », explique Marc Dufayet. Il n’est plus nécessaire, pour chaque utilisateur, de disposer d’un ordinateur avec une grande puissance de calcul pour l’exécution du programme. De plus, les mises à jour ou la maintenance peuvent se faire à distance directement sur les serveurs applicatifs hébergés dans le cloud. Au quotidien, cela simplifie la gestion du parc informatique.

Le smartphone, que l’on a toujours avec soi, devient alors l’outil commun pour accéder à son environnement professionnel et travailler de chez soi, ou encore en déplacement avec un client, avec la même efficacité que si nous étions au bureau. En limitant les déplacements et en gérant les imprévus sans devoir retourner sur son lieu de travail, c’est plus d’efficacité et un réel gain de temps !

Si la 4G permet déjà l’accès à son poste de travail en mobilité, la 5G va améliorer la qualité et la fluidité des visioconférences, ou encore réduire le temps de téléchargement de fichiers lourds (images ou vidéos en HD, objets 3D, etc.).  Des solutions particulièrement utiles pour des corps de métiers comme les architectes, qui ont besoin d’avoir accès à des simulations en 3D sur leurs différents chantiers. « Les use cases en rupture exploitant au maximum les performances de la 5G sont encore à construire. A ce jour, la 5G  améliore des use cases déjà réalisables en 4G. Elle permet de lever un certain nombre de freins, d’obtenir une meilleure qualité d’expérience, d’augmenter le nombre d’utilisateurs simultanés. Elle permet de passer un cap».

Adoption progressive

Un autre intérêt de rendre les outils de travail accessibles depuis un smartphone est la « rationalisation » des outils, explique Marc Dufayet. « Cela permet de n’avoir qu’un seul équipement ». Une avancée en termes de sécurité, explique-t-il : il n’y a désormais plus qu’un seul appareil à sécuriser. Une avancée en termes de maintenance aussi : puisque le logiciel de l’entreprise est désormais dans le cloud, les opérations de mise à jour et maintenance sont centralisées. Elle permet, enfin, d'homogénéiser et de développer les usages numériques dans l’entreprise, comme par exemple les visioconférences via téléphone mobile ou ordinateur.
Les solutions technologiques sont déjà disponibles pour utiliser le mobile workspace en 5G. Orange expérimente déjà ces cas d’usage en interne et est en discussion avec un cabinet d’architecture pour des tests au quotidien de leurs propres outils métiers.
Pour les entreprises, l’adoption de la 5G est un enjeu important de transformation à moyen terme. Car pour tirer pleinement les bénéfices de “l’entreprise temps réel”, cette nouvelle connectivité mobile 5G doit s’associer avec d’autres technologies que sont le Big Data, l’intelligence artificielle ou encore l’Edge computing. Tous ces changements ne peuvent s’opérer en même temps dans l’entreprise. Il est donc important d’intégrer progressivement ses solutions IT innovantes dans ses modes de fonctionnement et sa solution IT actuels. Par exemple, l’exploitation intensive, à terme, des données provenant du massive IoT sera facilitée si l'entreprise met dès à présent l’intelligence artificielle en place pour analyser un volume limité de données provenant de capteurs IoT connectés en LTE-M”.