Les fréquences 5G ont été attribuées, et après ?

Publié le 20-10-2020
5G

resultat encheres 5G

Après trois jours d’enchères, les fréquences de la 5G ont trouvé preneur. L’État mettait en vente onze tranches de 10 MHz situées entre 3,4 à 3,8 GHz. Ce sont là les fréquences indispensables au fonctionnement de la 5G qui vont permettre de déployer ce nouveau réseau mobile, plus rapide et plus réactif.

Orange se félicite de remporter 40 MHz qui s’ajoutent à un bloc de 50 MHz déjà attribué en juin 2020. Avec ce total de 90 MHz, Orange se retrouve à la tête de la plus large quantité de fréquences 5G en France. L’entreprise réaffirme sa volonté de conserver le leadership sur son cœur de métier : les réseaux. Leadership qu’Orange occupait déjà avec le plus vaste portefeuille de fréquences en 2G, 3G et 4G. L’enjeu n’est pas anecdotique puisque, plus large est la bande de fréquences, meilleure est la couverture et plus grande est l’efficacité du réseau. Avec cette solide assise, la 5G d’Orange va tenir toutes ses promesses tant pour les particuliers que pour les futures applications industrielles. Avec cet achat budgété à 854 millions d’euros, dont le paiement s’étale jusqu’en 2030, l’opérateur se réjouit d’une opération maîtrisée et conserve ainsi toutes ces capacités d’investissement pour continuer à déployer la fibre et la 4G en zone rurale, et apporter les réseaux là où ses clients en ont besoin.

Pour autant, le processus d’attribution n’est pas tout à fait terminé, car débute courant octobre la phase des enchères de positionnement. C’est-à-dire savoir où les blocs achetés vont se trouver entre 3,4 et 3,8 GHz, sachant qu’il vaut mieux être au milieu que sur les franges, un peu plus sensibles aux parasites. Une fois cette étape terminée, le déploiement proprement dit de la 5G pourra vraiment commencer. Dans un premier temps, à partir de fin 2020, la 5G arrivera dans les zones denses des grandes villes pour soulager un réseau 4G très sollicité. Puis, dans un second temps, cette nouvelle technologie mobile prendra toute sa mesure avec l’introduction d’une nouvelle bande de fréquences (26 GHz), et un cœur de réseau 100% 5G : autant de débits toujours plus performants et de temps de latence de plus en plus infimes qui ouvriront le champ des possibles en matière de nouveaux services et de nouveaux usages. Orange se réjouit de ces belles perspectives, au service de ses clients.