Bientôt le clap de fin pour la 2G et la 3G en France !

Publié le 1-03-2022
4G/4G+

Bientôt le clap de fin pour la 2G et la 3G en France !


Après le lancement de la 5G un peu partout dans le monde, les opérateurs commencent à rationaliser les technologies dans leurs réseaux mobiles en arrêtant les plus anciennes : la 2G et la 3G.

Image
2G

Aux Etats-Unis, AT & T, Verizon et T-Mobile ont annoncé des dates de retrait de la 3G pour cette année. AT & T a également commencé le démantèlement de son réseau 2G en 2017, l’opérateur affirmant que 99 % de ses clients étaient désormais couverts par la 3G et la 4G.
Et l’Europe n’est pas en reste, la Suisse, l’Allemagne, la République Tchèque…et même le Royaume Unis : tous sont en train ou vont arrêter l’une au moins l’une des 2 technologies.
Face à ce mouvement global de l’industrie des telco, Michaël Trabbia, Directeur Innovation et Technologie d’Orange vient d’annoncer aujourd’hui l’arrêt de la 2G et de la 3G dans certains pays du Groupe Orange et notamment la France.
C’est donc avec un calendrier séquencé, que dans notre pays, Orange arrêtera ces technologies :

  • Fin 2025 pour la 2G
  • Fin 2028 pour la 3G

Pourquoi arrêter la 2G et la 3G ?

Vous ne le savez peut-être pas mais, pour être réseau mobile n°1, Orange travaille constamment à l’optimisation de son réseau !
Car face aux besoins de plus en plus importants de ses clients (notamment en data), l’opérateur doit adapter en permanence son réseau mobile pour proposer la meilleure connectivité possible, partout sur le territoire.
C’est ainsi que fin 2020, l’opérateur a lancé sa 5G en ayant pour objectif de renforcer la capacité de son réseau là où il est le plus sollicité. Le tout en continuant de mettre de nouvelles antennes 4G ou d’augmenter les débits de celles déjà présentes notamment dans les zones rurales.
A l’heure où la 4G est déployée sur 99,5% de la population française et où la 5G poursuit son déploiement, Orange fait donc le choix, comme une bonne partie des opérateurs, de se recentrer vers ces technologies de long terme, plus performantes et encore plus sécurisées.
Une fermeture qui va également permettre à l’opérateur d’améliorer sa connectivité actuelle : en réutilisant la bande dite « basse » (900MHz) 2G/3G sur des réseaux 4G/5G il va optimiser l’utilisation de son portefeuille de fréquences, au service des besoins de ses clients.

Quel impact pour moi, client d’Orange ?


Dès la fermeture de la 2G en 2025 les clients d’Orange conserveront une couverture équivalente, partout sur le territoire, y compris dans les zones rurales et de montagne.

Les clients qui disposent encore d’anciens téléphones en 2G devront en changer avant fin 2025 au profit d’un mobile, plus moderne acceptant la voix sur 4G (appelée aussi 4G VoLTE).
Un changement qui peut être profitable dès maintenant puisque la voix sur 4G offre une qualité vocale incomparable pour toutes vos communications.

Une transition technologique au service de la transition écologique

Dès 2020 dans une interview aux Echos, le PDG d’Orange Stéphane Richard avait évoqué le sujet : « On ne va pas empiler indéfiniment les réseaux. L'utilisation de la 2G baisse fortement et des technologies alternatives peuvent prendre en charge ses usages. D'ici à 2025, en Europe, on peut envisager une extinction de la 2G, au moins pour le grand public. »
Cette volonté de ne plus faire coexister plusieurs technologies est un axe fort de la stratégie « Engage 2025 » du Groupe. L’objectif est ambitieux puisqu’il s’agit d’anticiper de 10 ans les objectifs de la GSMA en étant neutre en carbone d’ici 20401. Et cela malgré l’accroissement des usages et des besoins (voix, données) sur les réseaux.
La rationalisation des technologies est l’un des moyens de bâtir un leadership réseaux durable et responsable.

•    D’abord, en améliorant notre efficacité énergétique.
Cet arrêt annoncé s’inscrit dans une politique de sortie progressive entamée de longue date. Certaines fréquences utilisées en 2G/3G ont été déjà réutilisées sur la 4G pour en améliorer l’efficacité.
A titre d’illustration, la Fédération Française des Télécommunications (FFT), dans son étude de 2020, Economie des Télécoms, montre la nette amélioration de que l’efficacité énergétique des technologies 4G/5G par rapport à la 2G/3G  (mesurée en kilowatt/heure par gigaoctet).

•    Ensuite en limitant l’introduction de nouveaux équipements et terminaux.
Avec l’arrêt de la 2G/3G Orange ne renouvellera pas certains équipements dans son réseau.
De plus, cette transition se fera sur un parc clients déjà massivement équipés de mobiles compatibles 4G. Et ces arrêts séquencés donneront le temps nécessaire au renouvellement des terminaux sans entrainer une accélération liée à l’arrêt 2G/3G.

Orange annonce une nouvelle étape dans la transformation de ses réseaux mobiles en Europe, avec l’arrêt progressif des réseaux 2G et 3G avant la fin de la décennie | Corporate

1 Engagement du Groupe Orange lors de la COP 21 en 2015