Où en est le déploiement de la 5G dans le monde ?

Publié le 20-01-2022
5G

Où en est le déploiement de la 5G dans le monde ?

Depuis le lancement de la 5G en France, en décembre 2020, les déploiements vont bon train. Mais dans le reste du monde, où en est le déploiement de la cinquième génération de téléphonie mobile ? La France a-t-elle pris du retard ou, au contraire, de l’avance par rapport à ses voisins européens ? Panorama du déploiement de la 5G dans le monde.

Image
5G monde

Rappel de l’état des lieux en France

En France et en Europe, il est prévu que la 5G se déploie sur plusieurs bandes de fréquences : on retrouve celles déjà utilisées pour les réseaux actuels (2G/3G/4G), soit principalement la bande 700 MHz. Ainsi que la nouvelle bande de 3,5 Ghz et la bande 26 Ghz, qui n’a pas encore été mise aux enchères en France.

Avec 30 092 sites 5G autorisés, dont 19 824 étant techniquement opérationnels, le déploiement de la 5G en France avance pas à pas, mais sûrement. “La 5G en est à ses débuts en France et n’est pas vraiment en retard”, expliquait Laure de la Raudière, présidente de l’Arcep, dans une interview aux Numériques.

Et en Europe ?

Quid de l’avancée du déploiement de la 5G chez nos voisins européens ? “Certains pays ont commencé à lancer la 5G avant la France. C’est notamment le cas en Europe de l’Espagne, de l’Italie, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de la Suisse”, expliquait encore Laure de la Raudière.

Au total, 25 pays de l’UE ont démarré le déploiement de la 5G, annonce la Commission européenne sur un site centralisant les informations sur l’état du déploiement de la 5G dans les pays membres. En 2020, 8 millions d’européens auraient souscrit à un forfait mobile incluant la 5G, affirme par ailleurs la Commission européenne, qui ne donne pas de chiffres plus récents.

De l’autre côté du Rhin, les opérateurs prévoient d’apporter la 5G à “90 % des Allemands” avant la fin de l’année 2021, en utilisant la bande de fréquence 2,1 GHz dans les territoires peu peuplés et la bande 3,6 Ghz dans les grandes villes. Toutefois, la bande 2,1 Ghz est un complément de couverture qui propose des débits équivalents à la 4G.

Tandis qu’en Espagne, le service Vodafone Spain annonçait en avril 2021 la couverture de “50 % de la population” en réseau 5G. En France, grâce aux quatres grands opérateurs mobiles, près de 70 % de la population aurait déjà accès à la 5G.

 

L’avancée non négligeable des pays d’Asie

Les Etats-Unis ont également lancé la 5G, mais sur des bandes de fréquences différentes de l’Europe : les bandes de fréquences supérieures à 6 Ghz, dites bandes millimétriques, qui ne sont pas encore attribuées en France à l’exploitation commerciale. Au total, environ 80 % du pays serait couvert par la 5G, selon le cabinet d’analyse PwC, pour 12 % des utilisateurs utilisant des appareils compatibles en 5G.

La Corée du Sud reste, en 2021, le pays le plus avancé dans les déploiements de réseau 5G sur des fréquences similaires à l’Europe avec près 22 % de tous les abonnés mobiles ayant un forfait 5G, soit 15 millions d’abonnements 5G sur un total de 71 millions. De son côté, le gouvernement chinois a récemment revendiqué 80 % de l’ensemble des abonnés 5G dans le monde et plus d’un million d'antennes relais seraient déjà installés.

Si la 5G se développe encore dans le monde entier, elle devrait être majoritaire dans le monde à l’horizon 2030. Un rapport réalisé par le cabinet Omdia et commandé par Orange analyse ainsi que dans 5 pays Européens (Roumanie, France, Espagne, Belgique et Pologne), “la 5G représentera la majeure partie des marchés mobiles”, allant de 62 % de la population en Roumanie à 90 % en Espagne.